Novembre 2014

Voir les événements précédents, avec notamment le lancement des travaux d'abattage sur la Plaine le 21 octobre 2014, et la mobilisation qui a suivi.

Manifestation pour sauver la Plaine

 

Samedi 29 novembre 2014 - 13h30 -

Départ devant la maison communale d'Ixelles

 

[NL] De manifestatie van woensdag 5 november was een enorm succes! Bedankt aan iedereen voor de grote opkomst! Het comité "Sauver la Plaine" heeft op de Algemene Vergadering beslist om zaterdag 29 november een nieuwe betoging op poten te zetten om ons te verzetten tegen het project van het Belgisch vastgoedbedrijf "Immobel".

Politiekers zouden hun beslissingen niet moeten laten beïnvloeden door de dictatuur van het geld en van de privésector. Integendeel, zij moeten luisteren naar de bevolking (studenten, de bewoners, personeel van de ULB en de Europese school,..). Deze bevolking verzet zich hevig tegen de afbraak van deze groene zone en laat van zich horen!

Afspraak om 13u30 op het Fernand Cocq plein, voor het gemeentehuis van Elsene.
Laten we een duidelijk signaal geven dat we het hier niet mee eens zijn. Kom talrijk en wees vastberaden! Tot zaterdag !
___________________________________________________

[FR] Suite à l'énorme succès de la mobilisation du mercredi 5 novembre, le comité Sauver la Plaine et ses soutiens organisent une nouvelle manifestation ce samedi 29 novembre pour s'opposer au projet de la société immobilière de construction de logements de luxe sur les espaces verts de la Plaine (Ixelles, Bruxelles, Belgique, ULB)

 

Nous avons encore toutes les chances de gagner le recours en annulation contre Universalis Park au Conseil d’Etat.  Immobel n'est pas au dessus des lois et se doit de donner les vraies réponses aux questions et arguments des citoyens. Les bruxellois refusent que les espaces verts, si rares en ville, soient détruits systématiquement. Ils ont besoin de logements sociaux et de kots accessibles à tous, non pas de logements de luxe!

 

Le projet qu’Universalis Park propose n’est qu’une nouvelle forme de « bruxellisation » de notre ville :

- Il ne répond pas aux besoins actuels en matière d’urbanisme ;

- Il ne respecte pas le « principe de précaution » : les projets immobiliers vont détruire un élément majeur du maillage vert bruxellois ;

- Il a échappé à une étude d’incidences en bonne et due forme qui aurait montré des impacts néfastes de la phase 1, et surtout du projet global.

 

Tout ceci ne révèle-t-il pas un étrange déséquilibre dans la concertation et pose la question de savoir  Qui décide, Quoi et Comment ?

Oublie-t-on le bon aménagement des lieux et la présence nécessaire de la nature en ville?

 

Nous appelons les autorités régionales et communales à prendre le recul nécessaire à la prise en considération des ensembles concernés de La Plaine (ULB) en faisant ré-analyser le projet d’Universalis Park, avec suspension des travaux jusqu'à ce qu'une décision concertée soit prise. Les pouvoirs publics devraient écouter les revendications des citoyens et cesser de s'effacer derrière les pressions des intérêts privés.

 

Ce samedi 29 novembre 2014, à 13h30 à la Place Fernand Cocq à Ixelles, nous manifesterons encore une fois, et ce, jusqu'à ce que la commune d’Ixelles et la Région nous écoutent et redéfinissent en profondeur ce projet absurde, tant sur le plan environnemental que social !

 

Soyons nombreux et déterminés ! À samedi !

URGENCE - Destruction des espaces verts

 

Ce 27 novembre 2014, la Compagnie Immobilière de Belgique, alias Immobel, déloge de force les citoyens et étudiants qui occupaient le chantier pour protester contre la destruction des espaces verts du Campus de la Plaine (Université Libre de Bruxelles, ULB, Ixelles, Bruxelles, Belgique) et à les faire payer des astreintes (moyen de contrainte qui consiste à condamner une personne à payer une somme d'argent par période de retard dans l'exécution d'une obligation résultant d'une décision de justice, Larousse) astronomiques, soit un montant de 17000 euros pour une vingtaine de personnes.

 

Séance d'information


Mercredi 26 novembre - 18h

Bâtiment H, 1er étage, local 301, Campus du SOLBOSCH ULB


Le comité "Sauver la Plaine" organise ce mercredi 26 novembre une séance d'information sur les nouvelles actualités ainsi que les perspectives envisagées.
Pour rappel, nous nous battons depuis plus de 2 ans contre le projet de construction de logements de luxe sur les espaces verts de la Plaine à Ixelles. Depuis plus d'un mois, nous bloquons les travaux.

Immobel a réussi récemment à nous mettre sous la pression d'astreintes si nous continuions l'occupation du chantier. Ils nous imputent la responsabilité de divers délits (menaces verbales, jets de pavés, injures, tentative d'émeute). Nous réfutons toutes ces accusations qui sont absolument infondées. Le comité a toujours eu comme mot d'ordre de rester pacifique.

Lors de cette séance d'information, nous reviendrons sur l'historique du dossier, nos arguments et revendications, ainsi que sur nos perspectives.
Venez poser toutes vos questions, nous présenter toutes vos remarques, nous y répondrons avec plaisir !

Immobel accuse le comité Sauver La Plaine

de menaces verbales et jets de pavés

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Réaction du comité « Sauver La Plaine » à la requête unilatérale

lancée par Immobel.

 

Hier midi (mercredi 19 novembre 2014), le comité Sauver La Plaine a appris qu’Immobel avait lancé une requête unilatérale contre les occupants de la plaine. Dans cette ordonnance du tribunal, le comité Sauver La Plaine est entre autres accusé de « menaces verbales, jets de pavés » et autres. Ce qui est totalement faux et même étonnant, étant donné qu’il n’y a aucun pavé sur le terrain. De plus d’après l’auteur du rapport du 10 novembre, je cite « nous frôlions l’émeute ». Il s’agit ici de criminaliser le comité, qui est toujours resté totalement pacifique (contrairement aux services de sécurité d’Immobel, par contre). Après nous avoir fait passer pour une bande de Hippies, Immobel tente de nous faire passer pour des criminels. L’ordonnance annonce également des astreintes si le comité n’arrête pas l’occupation. Une fois de plus, nous pouvons voir qu’une très grande entreprise privée qui a des moyens attaque le comité par l’aspect financier. Le plus riche gagnera ? 

 

Par ailleurs, cette procédure est pour le moins curieuse. En effet, la requête unilatérale est une procédure qui est lancée lorsque l’accusé est inconnu. Or Immobel s’est permis de cibler quatre personnes. Dans cette ordonnance, il est clairement précisé que « […] il n’est donc pas exact de prétendre que les adversaires potentiels de la requérantes sont tous inconnus ». Or, comme mentionné dans cette ordonnance, « le principal argument de la requérante [pour lancer cette requête] est donc l’impossibilité d’identifier les occupants du chantier », et il est donc précisé par la suite que cette requête n’est que partiellement fondée. 

 

Nous continuerons notre combat :  Malgré cette tentative de déstabilisation du mouvement et de décrédibilisation auprès des citoyens, le comité Sauver La Plaine continuera le combat. Il organisera d'ailleurs une action symbolique à 20h lors du conseil communal d’Ixelles. Le but étant de de montrer aux autorités que nous sommes toujours présents et déterminés et que nous attendons toujours à la fois un positionnement officiel de leur part et à la fois qu’ils prennent en main leur rôle de représentant citoyen et, de ce fait, défendent leurs besoins et intérêts, et pas ceux d’une entreprise privée. 

 

Ce combat contre la destruction du plus grand espace vert d’Ixelles afin d’y construire des logements de luxe s’inscrit dans un débat de société plus large qui est celui du droit à la ville.

Allons-nous laisser des entreprises privées décider de l’aménagement de notre ville ? 

 

De plus, le comité Sauver La Plaine appelle à une grande mobilisation au départ de la maison communale d’Ixelles le samedi 29 novembre à 13h30.


17 novembre 2014 - Marche étudiante

14h30 - Place Stéphanie

 

En parallèle, une marche étudiante est organisée par la FEF (Fédération des Etudiants Francophones), STB (Studenten Troef Brussles), QRPJ (Qualité et Réinvestissement Public de la Jeunesse) et la VVS (Vlaamse Vereniging van Studenten) afin de demander entre autres un refinancement public de l'enseignement.

Le combat actuel à la Plaine est intrinsèquement lié aux problèmes de financement de l'enseignement supérieur et de la jeunesse en général. L'ULB a vendu 8 hectares de la Plaine au promoteur privé Immobel afin de pallier au sous-financement chronique auquel l'université fait face depuis plusieurs années. Le comité Sauver la Plaine soutient donc la marche étudiante organisée ce 17 novembre et vous invite donc à venir former à la manifestation un bloc "Sauver la Plaine".

RDV à  la place Stéphanie à 14h30,

ou RDV à 13h au campus du SOLBOSH ULB en face des Presses Universitaires (PUB) pour partir ensemble à la place Stéphanie.

Plus d'informations sur la marche : https://www.facebook.com/events/290105617865397/

 


5 novembre 2014 - Manifestation -

Départ 16h30 à partir du PUB sur la campus du Solbosh ULB

 

Le comité "Sauver la Plaine" et toutes les associations investies dénoncent la démission claire des pouvoirs politiques sur le dossier Universalis Park/Plaine. Nous ne sommes pas en accord avec la position du ministre-président de la région bruxelloise Rudi Vervoort ainsi que celle de l'échevine à l'urbanisme (Ixelles), Nathalie Gilson. Ceux-ci semblent considérer que les droits au logement et à un environnement sain doivent s'effacer devant le droit à la propriété d'Immobel.
Nous ne pouvons pas laisser une entreprise privée détruire 8 hectares de couvert végétal pour y construire des logements de luxe qui ne répondent pas à la demande exponentielle de logements estudiantins et sociaux à Ixelles. Ce n'est pas aux privés de décider de l'aménagement du territoire. De plus, plusieurs flous et vides juridiques persistent sur ce dossier. Nous exigeons des réponses et une analyse approfondie de ce projet aberrant tant au niveau écologique que social.
Appelons les pouvoirs publics à prendre leurs responsabilités !

Rejoignez-nous! au 42 Avenue Paul Héger, Campus Solbosh ULB.