22 juin 2013 - Lettre ouverte au Collège des Bourgmestre et Echevins d'Ixelles par le Comité de l'avenue de Tervueren

 

Monsieur le Bourgmestre Decourty,

Madame la 1ère Echevin Dufourny,

 

Que se passe-t-il à IXELLES dans le DOSSIER DE LA PLAINE ?

 

L'IBGE a-t-elle été mise sous pression avant la concertation du 19 juin 2013 pour s'abstenir de voter contre comme précédemment ?

 

Les langues seraient-elles en train de se délier ? Le journal Le Soir révèle le 21 juin (p. 22) : "Jacques et Plaine, recours en vue". Mais alors que la commune d'Ixelles veut introduire un recours pour le réaménagement de Général Jacques, son avis positif pour la Plaine étonne, voir choque, les milieux associatifs, les étudiants et Auderghem ...

Et en quoi 4.000 signatures de pétition pour Jacques vaudraient-elles plus que les 4.350 signatures pour la Plaine passées sous silence : http://www.avaaz.org/fr/petition/Empecher_la_construction_de_logements_prives_sur_le_plus_grand_espace_vert_dIxelles/?tfIDmab

 

La commune d'Ixelles nage-t-elle en eaux troubles ? :   "... Si un avis favorable  a été rendu, il ne résulte que de deux membres sur six de la commission. Seuls Ixelles et l'ATL ont rendu un avis positif pour la construction des logements. L'IBGE, la SDRB, les Monuments et Sites se sont abstenus et Audergem a remis un avis défavorable."

 

Didier Gosuin (bourgmestre d’Auderghem) :   « Je ne comprends pas pourquoi l’IBGE s’est abstenu alors que précédemment, il avait voté contre en plaidant pour la protection de la biodiversité. Rien a changé sur ce point par rapport au dossier précédent. Cela prouve qu’il y a eu des pressions politiques. En plus, il y a des erreurs juridiques dans ce dossier. Ce n’est pas un bon exemple de démocratie. »

 

Et le comité de la Plaine de confirmer :   "Nous sommes très étonnés de l'attitude de l'IBGE qui pourrait protéger le maillage vert en refusant de donner le permis d'environnement. Nous soupçonnons donc que l'IBGE subit des pressions".

 

L'interpellation de Cécile Jodogne à Rudy Vervoort sur la densification du tissu urbain n'est pas une question du FDF au PS mais il s’agit d’un message des Bruxellois(e)s à leur Ministre-président, à leur administration.

 

Les médias ont répondu aux invitations du comité la Plaine par de nombreux articles et reportages : la Libre, le Soir, de Standaard, la Dh, la RTBF, telebruxelles et tvbrussel, radio panik, radio campus

Le comité la Plaine a reçu le soutien de nombreuses organisations de défense de la nature.Les grands comités bruxellois observent maintenant l'évolution de ce dossier.

 

Nous devons rappeler à toutes et à tous que la dernière fois que les autorités ont refusé d’entendre la population (Avenue du port 2011 - http://www.avenueduport.be ), cela a mené à un affrontement sans précédent dont tous les effets ne se sont pas encore estompés.

 

Le Collège d’Ixelles va-t-il entériner l'avis de la commission de concertation ?

Les membres du Collège ne devraient-ils pas être conscients que, comme pour l’Avenue du Port, tous les ingrédients sont réunis pour un bras de fer que les riverains, les étudiants de l’ULB, les associations de protection de la nature, les médias et les grands comités ne pourront pas ignorer.

 

Notre message aux autorités est simple :   entendez les demandes légitimes de protection de la biodiversité et du maillage vert bruxellois, évitez les pressions politiques dans ce dossier et surtout n’ignorez pas la position et les recommandations des riverains et du comité la Plaine : http://laplaine.jimdo.com

 

Notre message aux Bruxellois(e)s est simple :   continuez à en parler autour de vous, aux associations, aux politiques et aux médias.

 

Le Comité Tervueren