Plaine ULB, Plaine Ixelles, Sauver la Plaine, VUB Plein
Vue aérienne de la Plaine des manoeuvres, Ixelles, Bruxelles, Belgique, Merci à Karin pour son aide! ©Brussel'Air, Belgique Patrimoine

Urgent

 

Commission de Concertation pour le PPAS général du site de la Plaine (campus ULB, campus VUB, Universalis Park)

Mercredi 9 novembre 2016 à 16h

Commune d'Ixelles

(place Fernand Cocq, 1050 Ixelles, Bruxelles)

 

Le comité Sauver la Plaine prendra une nouvelle fois la parole à la commune d'Ixelles pour défendre la Plaine, la communauté universitaire et les riverains.

Parce que nous voulons
- Défendre la qualité de vie des étudiants et des riverains
- Un vrai dialogue entre les promoteurs immobiliers et les citoyens
- Préserver les espaces verts bruxellois
- Plus de financement pour l'enseignement supérieur

Et nous refusons
- Une tour de 110 mètres de haut à Delta
- Des parkings, des bureaux et des logements de luxe sur un espace vert

Venez vous renseigner sur les futurs projets à la Plaine et faire entendre les voix de la société civile !

 

Merci de venir nombreux pour soutenir mentalement les interlocuteurs qui vont faire valoir devant les membres de la Commission de concertation les arguments pour lesquels nous pensons que ce PPAS n'est pas adapté à la situation sociale et environnementale du quartier de la Plaine des manoeuvres (Ixelles, Etterbeek, Auderghem).

 

Votre simple présence est une véritable source d'encouragement pour ceux qui prendront la parole, alors n'hésitez pas à venir. La séance durera de 16h jusqu'à 18h environ.

Merci pour votre soutien!

 

Urgent

L'enquête publique pour la réalisation du Plan Particulier d'Affectation du Sol de la Plaine (PPAS Plaine) a été lancée

Les citoyens disposent jusqu'au 13 octobre 2016 pour réagir et s’y opposer

 

 

Qu'est-ce qu'un PPAS?

 

-Il s'agit d'un plan d'urbanisme a l'échelle d'un quartier ou d'une petite partie d'une commune. C'est à une autre échelle que le PRAS (Plan Régional D'affectation du Sol) qui concerne l'ensemble du territoire de la Région Bruxelles-Capitale.

-Ici cela comprend tout le site de la Plaine, cela incluant les campus de la VUB (Vrije Universiteit Brussel) et de l'ULB (Université Libre de Bruxelles), localisé entre le boulevard de la Plaine, le boulevard du Triomphe et l'avenue Général Jacques.

-Un PPAS décide donc de l'affectation du sol pour une zone donnée, c'est à dire de ce qui peut être construit sur cette zone. Par exemple, si le PRAS dédit une zone à être un espace vert, aucun permis de construire ne pourra être délivré, quelque soit les intérêts en jeu et la gourmandises des décideurs, sauf si un PPAS permet des dérogations.

 

 

Quel est l'affection du sol actuel de la Plaine selon le PRAS?

 

Selon le PRAS, le site de la Plaine est une zone d'équipements d'intérêt collectifs ou de services publics, et il y est donc impossible de construire des logements de luxe, ni des commerces, ni d’hôtels...

 

Quel changement? Les promoteurs immobiliers font déjà ce qu'ils veulent de la Plaine.

 

Non, pas tout à fait. Le PRAS actuel ne permettait pas aux promoteurs immobiliers et à nos élus communaux de faire ce qu'ils veulent du site de la Plaine.

C'est donc pour ça qu'ils veulent élaborer un PPAS qui pourra enfin leur permettre de construire toutes sortes de bâtiments, même des commerces et des logements d'élite.

 

 

Comment est-ce possible alors qu'Immobel ait obtenu de la commune d'Ixelles le permis d'urbanisme pour lancer la phase 1 du projet Universalis Parc qui implique la construction de logements de luxe au niveau du métro Delta?

 

En effet, beaucoup d'irrégularités ont eu lieu dans ce dossier à la grande incompréhension des citoyens et des étudiants. La commune d'Ixelles a octroyé des permis (urbanisme et construction) à Immobel alors qu'il n'existait aucun PPAS pour le site de la Plaine Ixelles. Ainsi, après dix ans depuis la vente des terrains universitaires par l'administration de l'ULB, dix ans que les promoteurs immobiliers innovent en combines pour tenter de construire sur le campus, la commune se décide enfin à lancer l'enquête publique pour le PPAS de la Plaine en octobre 2016.

 

Pourquoi la commune réaliserait un PPAS qui va à l'encontre du PRAS de la Plaine?

 

Pour permettre à Immobel de réaliser le projet Universalis Park sur les espaces verts du campus de la Plaine (coté ULB). Jusqu'à présent, les élus de la commune d'Ixelles se sont tenus aux cotés des promoteurs immobiliers, plutôt que d'écouter les revendications des citoyens et des étudiants qui sont les vrais utilisateurs du site.

Le PPAS permet donc à Immobel de réaliser tout ce qu'ils veulent sans contraintes ou presque. Le document du futur PPAS a même préparé une série de différents scénarios intégrant toutes sortes de batiments et fonctions.

Les intérêts financiers sont clairs pour la commune d'Ixelles, raison pour laquelle elle préfère soutenir des projets immobiliers pharaoniques plutôt que de conserver des parcs et espaces verts sur le site.

 

 

Que se passe-t-il sur les espaces verts du campus de la Plaine Ixelles?

 

  Le campus de la Plaine à Ixelles (Bruxelles, Belgique), le plus grand espace vert de la commune, véritable poumon du quartier Sud-est de Bruxelles, est depuis 10 ans sous le feu des promoteurs immobiliers. Façonné par l'amour du gain facile et avec très peu d'éthique, le projet immobilier Universalis Park propose la construction de logements de luxe et d'autres incohérences complètement déphasées par rapport à la réalité sociale bruxelloise et bien loin des réels besoins des habitants riverains d'Ixelles, d'Etterbeek et d'Auderghem.

  L'aboutissement de ce projet signifie clairement l'anéantissement de la totalité des espaces verts spontanés du campus et de la diversité animale et végétale qui y ont élu domicile depuis plusieurs décennies et qui font le plaisir des promeneurs.

 

  L'octroi du permis par la commune ne peut se faire sans consultation des citoyens. C'est pour cela qu'une "enquête publique" a lieu : il s'agit d'une courte période de deux semaines durant laquelle le citoyen peut réagir pour donner son avis par rapport au projet immobilier.

  L'enquête publique est annoncée par ces petites affiches rouges familières qui sont accrochés aux abords du terrain concerné par le permis.

 

Documents PPAS "Campus Universitaire"

Rapport sur les incidences environnementales

 

Analyse de la situation existante

RIE CAMPUS_Phase_0

trop lourd, donc téléchargeable via ce lien

Programmation generale et faisabilite
RIE CAMPUS_Phase 1_26012016.pdf
Document Adobe Acrobat 2.2 MB
Spatialisation
RIE CAMPUS_Phase 2_26012016.pdf
Document Adobe Acrobat 8.9 MB
Vérification de l’absence d’incidences négatives
RIE CAMPUS_Phase 3_26012016.pdf
Document Adobe Acrobat 202.9 KB
Rapport sur les incidences environnementales
RIE CAMPUS_RNT_26012016.pdf
Document Adobe Acrobat 3.2 MB
Cahier des notes et des rapports
PPAS CAMPUS_Notes et rapports_26012016.p
Document Adobe Acrobat 810.5 KB
Prescriptions
PPAS CAMPUS_Prescriptions_26012016.pdf
Document Adobe Acrobat 74.6 KB

Comment réagir?

 

Lors de la réunion de la commission de concertation (09/11/2016), les membres de la commission écoutent les citoyens qui sont venus prendre la parole. La Commission de concertation est composée de huit membres: trois représentants communaux et cinq régionaux. Après la réunion, les huit membres délibèrent à huis-clos et rendent un avis sur le projet favorable, défavorable ou assorti de conditions. Suite à cette procédure, le dossier est envoyé au fonctionnaire régional délégué qui remet également un avis. Finalement la décision finale revient au Collège des Bourgmestre et Échevins ou au Ministre en charge de l’urbanisme.

 

Nous avons besoin d'une réaction massive des citoyens pour faire savoir aux élus communaux et aux autres membres de la commission de concertation que nous nous opposons fermement au projet Universalis Park tant que celui poursuit dans son absurdité et menace de détruire nos espaces verts sans réfléchir à un aménagement plus censé qui intégrerait le respect de l'environnement, des riverains et des étudiants.

 

Nous demandons à tous les citoyens, riverains ou non, d'Auderghem, d'Etterbeek, d'Ixelles et d'au-delà, de faire valoir leurs droits à l'accès aux espaces verts et à une qualité de vie plus saine et de refuser la bétonisation du peu de Nature qu'il nous reste à Bruxelles. Il est du devoir du citoyen désireux de s'opposer à la destruction de ces espaces verts de se manifester à la commune lors de l'enquête publique. Cela peut se faire de plusieurs manières:

 

  • Lettre de contestation : Contestation par écrit ou par mail. Voir le modèle à télécharger ci-dessous. Il faut envoyer une lettre signalant votre désaccord et expliquant votre position avant le 13 octobre 2016 à l'adresse suivante:

 

Collège des Bourgmestres et Echevins

Commune d’Ixelles
168, chaussée d’Ixelles – 1050 BRUXELLES

 

Si vous êtes dans l'impossibilité d'envoyer une lettre par la poste, envoyer un mail/courriel à enquete.publique@ixelles.be

 

  • En prenant la parole lors de la réunion de la commission de concertation du 9 novembre 2016: Idem que pour la lettre de désaccord (à envoyer avant le 13 octobre) sauf que vous précisez que vous désirez prendre la parole afin d'exposer oralement votre position devant la commission. Il est plus simple de mentionner votre adresse postale dans le mail/lettre car les convocations seront envoyées par la poste.

 

Plus de lettres différentes seront reçues et plus notre contestation aura du sens et pèsera aux yeux des décideurs. Et pour ceux qui sont disponibles pour prendre la parole, leur intervention aura encore plus d'impact et influencera la décision finale. Prendre la parole n'implique pas un grand effort de votre part, il ne s'agit pas d'une cours d'assise. Le citoyen présente seulement la raison pour laquelle il pense que ces espaces verts ne doivent pas être détruits.

 

 

Lettre de contestation au PPAS de la Plaine Ixelles
Telecharger ce modèle pour vous inspirer et ajouter vos propres arguments.
Merci!
Plaine PPAS 2016 Demande de convoc 16100
Document Adobe Acrobat 63.1 KB

 

Le 23 mars 2016 s'est tenue la réunion de la commission de concertation concernant la demande de permis d'urbanisme du début de la Phase 2 du projet Universalis Park sur le campus de la Plaine...

 

La commission a donné un avis favorable "sous condition" pour ce permis d'urbanisme qui consiste à aménager un parc sur le parking actuel de la Plaine

(entrée métro Delta)

 

Cliquer ici pour lire les détails de l'avis de la commission.

 

 

Merci à tous ceux qui ont envoyé une lettre de concertation

avant le 4 mars 2016 pour s'opposer à la destruction

des espaces verts du campus de la Plaine

 

 

Interpellation citoyenne au conseil communal d'Ixelles

25 février 2016 à 20h

 

Environ 250 étudiants se sont réunis le soir du 25 février 2016 à la commune d'Ixelles pour montrer une fois de plus au conseil communal leur détermination contre le projet Universalis Park. Nathalie Gilson, échevine à l'urbanisme et à l'environnement, continue de se payer notre tête en parlant de la construction d'un parc comme d'une panacée réglant tous les problèmes liés à la perte de biodiversité. Ce parc, qui sera construit en partie sur l'emplacement du parking actuel (une absurdité de plus) sera soumis à la concertation publique le mercredi 23 mars. C'est là que nous pourrons donner notre avis sur ce fameux parc qui, de ce que nous en avons vu, ressemblera plus à une jolie pelouse avec deux arbres plutôt qu'à un vrai havre de biodiversité comme l'est la Plaine aujourd'hui.

Nous comptons donc sur vous pour être présents aussi nombreux le 23 mars pour faire pression sur les pouvoirs publics. Parce qu'actuellement, ils semblent bien en avoir besoin... D'après Nathalie Gilson, les pouvoirs communaux seraient impuissants face à Immobel, cette avide compagnie immobilière.

"Qu'est-ce que la commune peut faire?" s'exclame-t-elle...

 

Et bien, beaucoup de choses ! Un promoteur immobilier ne peut pas faire ce qu'il veut de son terrain. C'est une question de volonté politique et de choix. Comme le choix qui semble actuellement fait de ne pas vouloir organiser une consultation populaire dans la commune. La Commune aurait-elle peur de la réponse de ses citoyens ? Pourtant la démocratie, ce n'est pas voter tous les 6 ans. C'est aussi être pleinement actif dans la vie citoyenne. Le comité Sauver la Plaine compte bien continuer à susciter le débat sur cette question. On ne baissera pas les bras et nous espérons vous voir nombreux la concertation publique du mercredi 23 mars 2016, à la commune d'Ixelles.

 

En considération du contexte actuel,

la mobilisation devant le Conseil Communal

Jeudi 26 novembre 2015

18h30 à la commune d'Ixelles

Place Fernand Cocq

EST ANNULÉE

 

 

La Société Immobilière de Belgique, alias Immobel, projette de raser le plus grand espace vert de la commune d'Ixelles situé sur le campus universitaire de La Plaine pour y construire des logements de luxe, et cela sans être vraiment dérangé par nos représentants communaux. Certains ont même plutôt l'air d'adhérer au projet d'Immobel. Ce projet immobilier dément prévoit entre autres la construction d'un home pour personnes âgées à côté de la la salle de fête de l'ULB, la Jefke, haut lieu du folklore étudiant.

 

Ce "social washing" est encore une stratégie d'Immobel pour tenter d'améliorer son image auprès des citoyens et des décideurs politiques en leur faisant croire qu'ils se préoccupent des problèmes sociaux, de la "crise du logement", des gens à revenus modérés qui essaient de se loger et même des personnes âgées. En plus, cela leur permet de balayer l'argumentation de la contestation, notamment celle du Comité Sauver la Plaine, en faisant mine d'intégrer des aspects "sociaux" à leur absurde projet immobilier, Universalis Park.

 

S'ils se préoccupaient tant des personnes âgées, pourquoi donc installer un home juste à côté d'une salle de fête extrêmement bruyante dans laquelle festoient presque tous les soirs de la semaine les étudiants de l'ULB, toutes disciplines confondues?


Cela fait plusieurs années que le Comité Sauver La Plaine dénonce ce projet comme un non-sens écologique et social. Le projet a déjà été ralenti de plusieurs mois suite aux protestations et aux nombreuses mobilisations.

Nous irons manifester devant la Commune d'Ixelles et interpeller le conseil communal et nos élus communaux qui tentent sans cesse de se dédouaner de leurs responsabilités. Ils pourraient pourtant, et même devraient en toute objectivité, imposer des limites au projet d'Immobel.

 

Pour un Ixelles respirable et pour un campus vivable!

Sauvons la Plaine!

Compte-Rendu de la Mobilisation jeudi 15 octobre 2015

devant le Conseil Communal d'Ixelles



Le jeudi 25 octobre 2015, nous avons voulu interpeller le conseil communal d'Ixelles mais
encore une fois la commune d'Ixelles ne nous a pas écoutés. Le Comité Sauver la Plaine s'est fait refuser l'interpellation communale ! L'administration communale soutient que notre demande est arrivée un jour trop tard alors qu'un membre du comité l'a donné lundi 5 octobre, donc dans les délais qui sont de 10 jours avant le conseil. Le comité et les étudiants ont quand même été autorisés à entrer et ont entonné le Semeur, l'hymne des étudiants de l'ULB dans le conseil communal afin de rappeler haut et fort l'unité étudiante contre le projet.

 

Le Comité est encore plus motivé à être présent et encore plus nombreux au prochain conseil, le 26 novembre. Nous demandons une politique ambitieuse de l'aménagement du territoire et on ne restera pas les bras croisés pendant que nos espaces verts sont détruits pour profiter à une minorité de la population. Nous désirons une concertation, une véritable démocratie, on veut le droit à décider de ce que notre ville doit être. Ce n'est pas à Immobel de le faire, c'est à nous, les citoyens !

Rdv le 26 novembre


 

Pour un Ixelles respirable et pour un campus vivable!

Sauvons la Plaine!

13 octobre 2015

 

A la Plaine s'il était fait outrage, gare à l'audacieux:

Carte blanche décrivant la situation à la Plaine

 

 

Rejoignez le Comité Sauver la Plaine

 

N'hésitez pas à vous joindre à nous, que vous suivez depuis longtemps le dossier, que vous venez seulement de le connaitre, que vous ayez envie de vous impliquer beaucoup dans le comité ou juste de donner un coup de main occasionnel.

On espère vous retrouvez nombreux!

Nous avons déjà fait réfléchir Immobel sur son projet absurde, on peut changer tout ça! Sauvons La Plaine !


Voici un lien vers un formulaire dans lequel vous pouvez expliquer dans quelle mesure et dans quelle domaine vous pouvez aider le Comité Sauver la Plaine à préserver les espaces verts du campus ULB.

https://docs.google.com/forms/d/1JQsgbXucJSAaHDT2zVzCFv1qTPZz-bXQfrM-Knr3By4/viewform

 

N'hésitez pas à partager ce formulaire avec vos amis sur fb afin de renforcer le Comité!

https://www.facebook.com/events/870361176388241/

 

 

18 aout 2015

Les machines de retour sur la Plaine

 

Les travaux ont repris tôt ce matin sur la Plaine. Des étudiants en pleine seconde session dans des locaux très proches du terrain vont donc devoir supporter, en plus du stress et de la pression qu’ils subissent déjà, le bruit des bulldozers. En cette période d’examens, le responsable du projet Universalis Park pense sans doute éviter la réaction des étudiants du comité, opposés à ce projet depuis ses prémisses. Mais on est là, et on ne lâche pas !

Le comité Sauver la Plaine réaffirme une fois de plus son opposition à ce non-sens écologique et social. Plusieurs procédures sont encore en cours et nous pensons que l’abattage des arbres et la modification physique du terrain devraient être gelés en attendant que toute la lumière soit faite juridiquement et administrativement dans ce dossier. ‪#‎SauverLaPlaine‬

 

Plus de fotos sur https://imgur.com/a/BVCRP

 

RTBF - 20 aout 2015 - Ixelles: les arbres du campus de la Plaine abattus


Compte-rendu de la rencontre

du comité Sauver la Plaine avec Immobel


Le comité Sauver La Plaine a eu un rdv avec l'administrateur d'Universalis Park, Jean-Louis Mazy, qui veut construire des logements de luxe sur le plus grand espace vert de la commune d'Ixelles situé sur le campus universitaire de la Plaine. Il a expliqué que les prochains permis vont arriver au mois de mai-juin. Concernant la nature des bâtiments à venir, il confirme le maintien du projet de construction d'un home pour personnes âgés à côté de la Jefke (lieu où se déroule une grande partie des fêtes étudiantes de l'ULB).

3 avril 2015

Une plainte pénale est lancée contre le projet Universalis Park


Nous déposons plainte au pénal avec Bruxelles Nature pour destruction de biotopes d'espèces protégées.


Le comité souhaite néanmoins revenir ici sur le titre de l'article suivant du Soir qui nous paraît manquer d’objectivité. Le comité n'a jamais été informé de projets de kots dans le projet Universalis Park. Immobel n'a jamais fourni d’informations exactes sur les autres bâtiments à venir dans la suite du projet (phase2 ?), laissant flotter le mystère. Nous rappelons que notre opposition s'est toujours faite sur le volet écologique et social. Nous ne voulons pas de logements de luxe sur des zones écologiquement importantes.


Le Soir - 03/04/2015 - Projet de kots à La Plaine: Bruxelles Nature dépose plainte au pénal


Compte-rendu du Rassemblement et de l'Interpellation Citoyenne au Conseil Communal d'Ixelles du
Jeudi 19 mars 2015

 

Alors que le collège des échevins d'Ixelles soutient le projet de construction de logements de luxe sur le plus grand espace vert de son territoire, malgré les nombreuses contestations du projet et les nombreuses mobilisations précédentes qui ont démontré que le projet suscite une vive polémique, la commune d'Ixelles ne veut pas organiser une Consultation Populaire pour connaitre l'avis de ses citoyens sur cette question.

Le comité Sauver la Plaine estime que le rôle des pouvoirs publics est de défendre les besoins de la population et donc, d'écouter l'avis de ses habitants. Sur une question aussi controversée, nous jugeons légitime que la commune organise un vote pour que chaque Ixellois puisse se prononcer sur l'avenir de la Plaine.

Ce jeudi 19 mars 2015, une soixantaine de personnes étaient réunies au conseil communal d'Ixelles pour défendre la Plaine et demander l'organisation d'une consultation populaire ! Ce mini-référendum permettrait de dessiner réellement les besoins de l'intérêt collectif. Si la commune n'a pas peur de l'avis des citoyens, pourquoi refuserait-elle de l'écouter ?

 

Nathalie Gilson, échevine à l'urbanisme d'Ixelles, déclara durant cette séance que:

1-"Avant, la Plaine était un terrain de cailloux";

2-"Nous avons été élus. Notre légitimité n'est pas inférieure à l'avis des citoyens";

3-"Nous n'allons pas organiser la consultation populaire car la question va contre notre vision politique".


Notre réponse :

1-Avant d'être un tas de cailloux, la Plaine était une forêt. Et alors? Et la Belgique était une province romaine. Merci de considérer la valeur actuelle des choses et l'intérêt socio-écologique que ces espaces verts urbains nous procurent avant d'y envoyer votre bulldozer immobilier pour tout raser. Et quand vous aurez tout rasé à la Plaine, on dira alors "Avant, la Plaine était le plus grand espace vert d'Ixelles."

 

2-Notre vision de la démocratie est légèrement différente... Ça ne se résume pas à aller voter tous les 6 ans. C'est un processus continu.

 

3-Nous n'en sommes que plus motivés à récolter les 9000 signatures pour que la Commune organise la consultation populaire.

 

Oui à la démocratie, oui à la consultation populaire. Sauvons la Plaine !

 

Vidéo de l'interpellation: La démocratie c'est pas tout les six ans. Merci à Robin!

La Plaine - Printemps et bourgeons de résistance

Un lieu naturel et historique unique à Bruxelles, un combat citoyen, une demande de classement en attente...et de l'argent en jeu.

Bruxellois, votre ville a plus que jamais besoin de vous.

Vidéo TéléBruxelles (facebook) avec Hari pour le Comité Sauver la Plaine s'exprime à propos du projet Universalis Park.

Source: Colas Soldan
Source: Colas Soldan

Destruction des espaces verts de la Plaine - "Phase 1"

 

10 décembre 2014

Une partie du poumon vert d'Ixelles (Campus de la Plaine, Ixelles, Bruxelles, Belgique) a été détruit pour le profit d'une compagnie immobilière, malgré les contestations citoyennes. Suite aux menaces de procès personnels d'Immobel, ainsi qu'à la pression financière, le Comité Sauver la Plaine a décidé, à contre cœur, d'arrêter d'occuper le terrain pour pouvoir mettre toutes nos forces dans la consultation populaire et la construction d'une plateforme avec d'autres organisations.
Nous continuons le combat contre le reste du projet !

 

Une Consultation Populaire pour prendre en compte l’avis des citoyens sur l’aménagement de la Plaine


Malgré l'abattage des arbres pour la construction des voiries de la phase 1, le comité Sauver La Plaine est toujours autant déterminé à s’opposer au projet Universalis Park. Nous estimons qu’il s’agit d’une question environnementale, sociale, mais aussi démocratique. Nous demandons que la commune d’Ixelles organise une Consultation Populaire pour demander l’avis des citoyens sur l’aménagement général de la Plaine.


Intimidations et pressions financières

Après presque 6 semaines d’occupation du terrain, Immobel, le responsable du projet, a décidé d’augmenter les moyens de pressions et d’intimidation obliger les membres du comité de partir.

  Ils ont envoyé un huissier de justice aux domiciles de deux personnes, notamment Alicia Schmit, chargée de la communication extérieure du Comité, en les sommant de payer chacun plus de 500€, à lors qu’aucun délit n’a été commis

  Ils ont demandé des astreintes pour les personnes occupant le chantier et le huissier qui est venu a clairement intimidé les personnes à l’extérieur du chantier par des menaces de frais de justice s’élevant à près de 2700 € par personne.

  Plus récemment, ils nous ont prévenu qu’ils prévoyaient même de lancer des procès individuels contre certaines personnes du comité, y compris potentiellement contre des personnes qui n’occupaient pas le chantier. Ce genre de procédure coûte bien plus de 1800€ et peut durer plusieurs années.

 

Nous dénonçons avec force les moyens de pressions financières et les intimidations parfois à la limite de la légalité ! Nous n’avons évidemment pas les mêmes moyens financiers que ce géant de l’immobilier, ni les mêmes les ressources pour nous défendre en justice. Nous sommes un collectif de riverains et étudiants qui nous battons pour la préservation d’un environnement sain, pour le droit à des logements sociaux et kots accessibles, et pour faire cela, on nous impose d’assumer de tels risques.


Arrêter l’occupation pour mieux continuer notre combat contre l’ensemble du projet

Face à ces menaces, nous avons décidé d’arrêter l’occupation vu que nous ne pouvons pas répondre à armes égales sur le plan juridique et que cela aurait accaparé la majorité de notre énergie. Mais loin d’être découragés, nous avons décidé de concentrer notre énergie et nos ressources afin d’obliger les pouvoirs publics de prendre en compte l’avis des citoyens sur la question du futur de la plaine. Nous demandons donc à la Commune d’organiser une Consultation Populaire, ce qui permettrait à chaque personne domiciliée à Ixelles de s’exprimer sur le dossier de fond.

En effet, selon nous, ce dernier soulève une question démocratique importante : est-ce que les citoyens ont le droit de s’exprimer et d’être entendu par leurs représentants politiques sur la question du développement futur de leur ville ?

Selon nous, le rôle des pouvoirs publics est de partir des intérêts et des besoins de la population qu’ils représentent pour décider de ce genre de question. Au-delà du cas particulier de la Plaine, c’est une question de démocratie.


Une consultation populaire signifie un vote sur une question précise. Nous sommes très conscients du risque de récupération de l’initiative par la commune pour tenter, comme la commune de Namur l’a fait récemment dans le cas du Parc Léopold, de détourner la question de la vraie problématique en multipliant ou modifiant les questions du vote. Nous leur demandons donc fermement de ne pas esquiver le débat posé par leurs citoyens. Nous leur demandons de demander l’avis de tous leurs citoyens sur la question suivante :


La commune d’Ixelles doit-elle autoriser sur le plus grand espace vert d’Ixelles (campus de la Plaine, côté ULB) la construction de plusieurs immeubles de logements privés de haut standing, c’est-à-dire inaccessibles aux revenus moyens, entrainant la destruction de certaines zones à haute valeur biologique  ?


Vendredi 29 novembre, nous avions déjà demandé à Mr Decourty d’organiser une telle consultation. Celui-ci a refusé. Si la commune maintient cette décision, nous allons nous lancer dans la collecte des signatures nécessaires pour imposer cette consultation populaire (à savoir 10% des habitants). En attendant, nous avons décidé de distribuer un tract toutes-boites à plusieurs milliers d’exemplaires dans les rues d’Ixelles pour faire connaitre ce débat encore plus largement et de continuer notre recours en annulation auprès du Conseil d’Etat.


Nous comptons sur la solidarité des citoyens pour nous aider à récolter les fonds nécessaires aux frais divers liés aux procédures juridiques et pour la consultation populaire.Il suffit de suivre le lien vers le site leetchi.com où une cagnotte en-ligne a été lancée. https://www.leetchi.com/c/association-de-sauver-la-plaine


Alicia Schmit,

Pour le comité Sauver La Plaine

0474.61.15.23


Récolte de fonds pour aider le comité Sauver la Plaine

 

Don ou Parrainage d'arbre pour nous soutenir contre Universalis Park

(Compagnie Immobilière de Belgique,

alias Immobel)

Vous pouvez nous aider en faisant un don minimum de 5 euros au Comité Sauver la Plaine, sur le compte BE18523080615765

ou donner via le site "leetchi" sur lequel une récolte de fonds a été lancé.


Premier document déclarant les astreintes (100 euros/personne). Ce montant a été revu à la hausse par la suite..
Premier document déclarant les astreintes (100 euros/personne). Ce montant a été revu à la hausse par la suite..

Vidéo Sauver la Plaine, un parc sur un parking

Partagez massivement cette vidéo pour dénoncer l'absurdité de vouloir remplacer la biodiversité de la Plaine par un parc construit sur un parking ! Nous remercions Felix Descamps, Theodore Marković et tous ceux qui ont participé à la vidéo.

 

 Vidéo

Le Bureau des étudiants de Solvay (BE Solvay) a fait un reportage dans son JT de novembre 2014 sur les projets immobiliers sur le campus de la Plaine (Ixelles, Bruxelles).


Vidéo

Campus de la Plaine: les étudiants poursuivent la mobilisation

TéléBruxelles - 4 novembre 2014

 

 

Vidéo Ixelles: les opposants au projet "Plaine" manifestent au Conseil communal

TéléBruxelles - 21 novembre 2014

26/11/2014

Ce matin, une délégation du comité Sauver La Plaine était présente devant les bureaux d'Immobel.

Par leur action symbolique, ils ont voulu dénoncer la tentative de limiter leur liberté d'expression et d'action. En effet, Immobel a récemment imposé aux membres du Comité de payer 100€ d'astreintes par personne et par jour pour les empêcher de continuer d'empêcher les travaux de se poursuivre. Mais loin d'être intimidé, le comité est plus convaincu que jamais de continuer son combat pour la préservation des espaces verts et la défense d'un droit aux logements !

Immobel accuse le comité Sauver La Plaine

de menaces verbales et jets de pavés

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Réaction du comité « Sauver La Plaine » à la requête unilatérale

lancée par Immobel.

 

Hier midi (mercredi 19 novembre 2014), le comité Sauver La Plaine a appris qu’Immobel avait lancé une requête unilatérale contre les occupants de la plaine. Dans cette ordonnance du tribunal, le comité Sauver La Plaine est entre autres accusé de « menaces verbales, jets de pavés » et autres. Ce qui est totalement faux et même étonnant, étant donné qu’il n’y a aucun pavé sur le terrain... Lire la suite...

Source: Comac
Source: Comac


Pour rappel, le 21 octobre 2014 en matinée, les travaux d'abattage des arbres de la Plaine (Ixelles ULB) pour la phase 1 du projet Universalis Park d'Immobel (Compagnie Immobilière de Belgique) ont été lancés (vers accès 4 du campus de la Plaine, metro Delta) en matinée malgré la présence de citoyens, dont une douzaine d'étudiants attachés aux arbres. La mobilisation a suspendu le chantier jusqu'à date. Une interpellation au Parlement bruxellois a eu lieu le 24 octobre. Afin de suspendre les travaux, une procédure de recours en suspension devant le Conseil d'Etat a été introduite. Le 5 novembre à 16h30, une manifestation a réuni plus de 300 personnes pour dénoncer la démission des pouvoirs publics face au privé.


Événements récents depuis le début des travaux en octobre 2014

Événement de décembre 2014

 

Articles de presse

 

Nouvelles du front en images

 

 

Vidéo de l'interpellation au Conseil Communal d'Ixelles (16/10/2014)

Le 16 octobre 2014, le Comité Sauver la Plaine a interpellé le Conseil communal à propos du dossier de la Plaine (Ixelles ULB)...


Compte-rendu de l'interpellation au Parlement bruxellois du vendredi 24 Octobre 2014

(24/10/2014)

"Les pouvoirs publics démissionnent sans rougir de leur mission..."

A l'interpellation au Parlement bruxellois, le 24 octobre 2014, Source : Gally
A l'interpellation au Parlement bruxellois, le 24 octobre 2014, Source : Gally

La Plaine : récit d’une démission du pouvoir politique - 25 octobre 2014

par Tibor van Cutsem:

Le projet Universalis Park d’Immobel est le récit d’un non-sens écologique et social. Mais c’est aussi le récit d’un abandon progressif de la mission des pouvoirs publics. Cet abandon s’est une fois de plus manifesté hier (vendredi 24 octobre) à travers le discours de Rudi Vervoort au parlement bruxellois. Lire la suite.

Sur RTBF Info, le 29/10/2014

Je m'attacherai aux arbres de la Plaine - 29 octobre 2014

par Alicia Schmit, sur RTBF Info

Ce projet absurde appelle également à un débat de société plus large : le droit de propriété des grosses entreprises comme le géant de l'immobilier Immobel doit-il primer sur les priorités écologiques et sociales de l'ensemble de la société ? Lire l'article.

22 octobre 2014 - Résistants au projet Universalis Park, photo de Marc Meyer
22 octobre 2014 - Résistants au projet Universalis Park, photo de Marc Meyer

Octobre 2014 

 

Notre position : LE POINT SUR LA PLAINE

 

Tout s'accélère pour les espaces verts de la Plaine d'Ixelles (Plaine Ixelles, Plaine ULB, Plaine Bruxelles): menacés par un grand projet immobilier, le deuxième des trois permis nécessaires au promoteur pour entamer la construction a été délivré par la commune d'Ixelles. L'abattage des arbres a commencé le 21 octobre et la mobilisation étudiante a été immédiate afin de bloquer le chantier et de réouvrir le dossier que les pouvoirs publics avaient déjà bouclé et archivé.

 

Le comité "Sauver la Plaine", qui s'oppose au projet depuis des années, a introduit un recours au Conseil d’État avec le concours d'un avocat spécialisé. Mais ce recours n'est pas suspensif, ce qui permet le début des travaux pour la voirie, ce qui implique d'abattre les arbres.

 

La position du Comité Sauver la Plaine par rapport au destin de la Plaine est exposée ici point par point. Mentionnons que toutes les organisations naturalistes qui nous soutiennent, notamment Bruxelles Nature, sont des asbl APOLITIQUES qui tiennent à toute leur indépendance.

 

Le recours implique des frais importants et c'est pour cette raison que nous nous adressons à vous. La somme récoltée jusqu'à présent ne sera pas suffisante, nous avons encore besoin de votre aide !

 

Comment ?

 

-Soutenir notre initiative en effectuant un virement de minimum 5 Euros au compte Triodos : BE18 5230 8061 5765; ou en parrainant un arbre;

 

-Rejoindre le comité "Sauver la Plaine" : quelques forces supplémentaires pour nous soutenir seraient la bienvenue;

 

-Diffuser l'info au maximum !

 

Nous vous remercions pour votre soutien,

 

Le comité "Sauver la Plaine".

 

Pour nous contacter :

Olivier STRUELENS 0497 65 04 35

 Julie DISTEXHE 0473 59 61 11

La Plaine dans "Images à l'appui (RTL-TVI)"

Images à l'appui sur RTL-TVI

Video publiée le 23/12/2013

ULB: Campus à vendre !

Des enfants jouent dans les espaces verts de la Plaine...

 

 

 

Voir les Photos de l'évènement du 16 mars 2014 organisé sur la Plaine...

La Nature à la Plaine

-Quelques observations sur la Plaine

-Liste des espèces végétales et description des "milieux", liste des oiseaux et mammifères observés;

-Arbres remarquables;

-Visites guidées;


Un des paysages typiques de la Plaine, accès 3 du Campus de la Plaine ULB, Printemps 2013
Un des paysages typiques de la Plaine, accès 3 du Campus de la Plaine ULB, Printemps 2013

Le projet immobilier "Universalis Park" menace les espaces verts de la Plaine...

 

Plus d'informations:

-Interpellation citoyenne au conseil communal d'Ixelles (19/09/2013);

-Avis favorable délivré par la Commission de concertation (19/06/2013);

-présentation du projet;

-chronologie;

-valeur écologique des terrains menacés.

 

Les autres projets immobiliers sur le campus ULB de la Plaine


-Le projet Eckelmans;

-La Faculté des Sciences Appliquées investit le campus de la Plaine, sur le seul espace vert de la Plaine qui appartient encore à l'ULB.


Rejoignez-nous sur Facebook - Pétition

Pétition:

Signez la pétition

Facebook du Comité pour la Plaine

Contre UNIVERSALIS PARK et la destruction du campus de la Plaine

Groupe Facebook:

Sauver la Plaine

Partagez avec vos amis:

Lire également:

 

-5 aout 2013 - Lettre ouverte de comités bruxellois:

La Plaine (ULB) - Projet Universalis Park : Dire STOP !

 

-16 juillet 2013 - Interpellation au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale, par Cécile Jodogne;

 

-la Lettre ouverte au Collège des Bourgmestre et Echevins d'Ixelles par le Comité de l'avenue de Tervueren:

"Que se passe-t-il à IXELLES dans le DOSSIER DE LA PLAINE ?"

 

-L'extrait du blog de Didier Gosuin, bourgmestre d'Auderghem:

"Campus de la Plaine : non à l'urbanisation sans réflexion"